www.Klassik-rock.tk Index du Forum www.Klassik-rock.tk
Forum de discussion sur tout ce qui touche au rock en général et au "classic" en particulier
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Crosby, Stills, Nash & Young ... saga
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.Klassik-rock.tk Index du Forum -> Les Gros Bras
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Phil1
Rwa des Belches


Inscrit le: 02 Avr 2005
Messages: 29289
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Ven Déc 16, 2005 3:17 pm    Sujet du message: Crosby, Stills, Nash & Young ... saga Répondre en citant

Pas de moi, comme d'hab .. Wink

La Saga de Crosby, Stills, Nash & Young
Que ce soit en groupe, en duo ou en solo, David Crosby, Stephen Stills, Graham Nash et Neil Young ont signé quelques-unes des plus belles pages de la musique californienne.
Mais c'est peut-être dans leur association au sein de Crosby, Stills, Nash & Young qu'ils ont donné le meilleur d'eux-mêmes, réalisant des chefs-d'œuvre de la génération Woodstock comme "Suite : Judy blue eyes", "Our house" ou "Helpless".
Un nouvel album studio du duo "CROSBY-NASH" nous permet aujourd'hui de retrouver ces légendes du rock californien.
Alors que David Crosby et Graham Nash tournent actuellement en Californie avec Stephen Stills, ce nouvel album est leur première collaboration studio depuis "Whistling down the wire", qu'ils avaient publié en 1976, il y a 28 ans !
Ce premier extrait, "Lay me down", est une composition de James Raymond, le fils retrouvé de David Crosby.


La saga en intégrale


Fils d’un cinéaste, David Van Cortlandt Crosby est un Californien bon teint. Il est né à Los Angeles, le 14 août 1941.
En 1964, lorsqu'il forme les Byrds avec Jim McGuinn et Gene Clark, il est un chanteur et guitariste folk itinérant déjà bien connu dans le circuit des clubs.
La collaboration de David Crosby avec les Byrds dure jusqu'en octobre 67, date à laquelle il est purement et simplement renvoyé. Jusqu'au printemps 68, Crosby est un musicien sans emploi.
Grâce à l’indemnité que lui ont versé les Byrds, il s’achète un bateau, le “Mayan”, avec lequel il parcourt les Caraïbes. Il fréquente le Grateful Dead, le Jefferson Airplane, Stephen Stills qui vient de dissoudre le Buffalo Springfield, et il se lie avec Joni Mitchell.

Au cours de l’été 1968, David Crosby fait la connaissance de Graham Nash par l'intermédiaire de Mama Cass, la plantureuse chanteuse des Mama's & Papa's.
David se souvient.

"C'est Mama Cass qui l'a ramené à la maison, mais sans me dire qui il était. Là, on s'est d'abord consciencieusement défoncés et on a passé une après-midi vraiment marrante. On a beaucoup ri, on a beaucoup déliré et on a beaucoup parlé. Mama Cass était une femme très drôle, très amusante. C'était aussi l'une de mes meilleures amies. Oui, c'est elle qui m'a présenté Graham. Je l'ai tout de suite aimé et apprécié."

Graham Nash est anglais. Il est né le 2 février 1942 à Blackpool et il a passé toute son enfance à Manchester.
Chanteur-guitariste, il a fondé les Hollies en 1963 avec Allan Clarke. Leurs harmonies vocales, inspirées des Everly Brothers, en font à cette époque les vedettes du hit-parade anglais, juste derrière les Beatles.

Le jour de la rencontre de Crosby et Nash, Stephen Stills est également présent. Stephen est né à Dallas, au Texas, le 3 janvier 1945. Il joue de la guitare, de la basse et des claviers.
Début 1966, il a fondé avec Neil Young le Buffalo Springfield dont il a signé le titre emblématique : “For what it’s worth”.
Depuis la séparation du groupe en mai 68, Stills n’a pas chômé. Il a travaillé avec son amie Judy Collins, avec Joni Mitchell, et surtout avec Al Kooper pour le légendaire album “Supersession”. A ce moment, Stills envisage un nouveau projet : former un groupe avec David Crosby.

Ce soir de l'été 68, à Laurel Canyon, Stephen Stills et David Crosby chantent “You don’t have to cry” devant Graham Nash. Nash leur demande de reprendre la chanson une, deux fois, puis se joint à eux pour une troisième tentative.
Le résultat est magique. C’est la naissance de Crosby, Stills & Nash. Le trio répète d’abord chez l’ancien leader des Lovin’ Spoonful, John Sebastian, puis en Angleterre, où Graham Nash doit régler son départ des Hollies.
De retour à Los Angeles, ils enregistrent leur premier album, “CROSBY, STILLS & NASH”, qui paraît en mai 1969.

Ce premier album de Crosby, Stills & Nash est acclamé par la critique et reste un parfait exemple de musique acoustique contemporaine.
Tous les titres en sont remarquables, mais on en retiendra surtout ”Wooden ships”, qui rappelle la passion de Crosby pour les bateaux et la navigation ; “Marrakesh Express”, le single composé par Graham Nash ; et “Suite : Judy Blue Eyes”, que Stephen Stills a dédié à son amie Judy Collins.

Neil Young arrive juste après le premier album du trio. Young est canadien, originaire de Toronto où il est né le 12 novembre 1945. Il est l’ami de Stephen Stills avec lequel il a joué dans le Buffalo Springfield.
Stills rappelle comment ils se sont rencontrés.

"Ça s'est passé dans l'Ontario, dans un club où je jouais avec un groupe folk new-yorkais. Il s'était débrouillé pour faire son set pendant la pause entre nos deux shows et en le voyant, je me souviens avoir pensé : 'C'est exactement ce que je veux faire : jouer des chansons folk, mais avec une guitare électrique et un groupe'. Et finalement nous sommes restés ensemble toute la semaine."

Lorsqu’il accepte de rejoindre Crosby, Stills & Nash, Neil Young a déjà deux albums à son actif. A aucun moment, il n’est question pour lui d’abandonner sa carrière solo.
Crosby, Stills, Nash & Young débutent en public au Fillmore East le 25 juillet 1969. Le 16 août, ils donnent leur deuxième concert à Woodstock, un concert devenu légendaire mais qui n'a laissé que des souvenirs négatifs à Neil Young, et encore, très peu nombreux.

"Vraiment très peu. Je me souviens avoir refusé d'être filmé, d'avoir demandé au caméraman de s'éloigner et de ne pas monter sur scène, et je me souviens des hélicoptères... du son de très mauvaise qualité... et de l'immensité de la foule. Tous ces gens, c'était véritablement effrayant. Je pense aussi aux disques qu'ils ont sortis, une véritable arnaque puisque la majorité des titres de Crosby, Stills, Nash & Young qui y figurent proviennent d'un concert au Fillmore East."

Après leur passage à Woodstock, Crosby, Stills, Nash & Young s'attaquent à la réalisation de leur premier album commun, "Déjà vu".

Malheureusement, à la fin de l’année 69, les bonnes vibrations ont disparu et le retour aux réalités est plutôt brutal.
Stephen Stills et Judy Collins se séparent. Joni Mitchell, qui avait quitté Crosby pour Graham Nash, s’en va à son tour. Quant à Christine Hinton, l’amie de David Crosby, elle trouve la mort dans un accident d’automobile.
Résultat de 800 heures passées en studio, l’album “DEJA VU” sort le 11 mars 1970 et se classe n°1 aux Etats-Unis. On y trouve dix chansons brillantes, mais qui sont plutôt dix productions personnelles qu’un véritable travail de groupe.
“Carry on” est typique de Stephen Stills ; “Helpless” pourrait figurer sur un album de Neil Young et “Almost cut my hair” ne peut appartenir qu’à David Crosby. Quant aux deux singles extraits de l'album, “Teach your children” et “Our house”, ils sont tous deux signés Graham Nash.

En l'espace d'un an et de deux albums, Crosby, Stills, Nash & Young sont devenus des stars.
Le 21 mai 1970, alors que "Déjà vu" est au sommet des charts, ils s'enferment en studio pour enregistrer une chanson qu'un Neil Young révolté et écœuré a écrite dans l'urgence la nuit précédente.
La veille, quatre étudiants ont été tués par la Garde Nationale lors d'une émeute sur le campus de l'université de Kent, et c'est ce drame qu'il raconte et commente dans "Ohio".
Dix jours plus tard, le single est commercialisé. Il se classe N°14 aux Etats-Unis.

Dès le début, il a été convenu entre les musiciens que l'association qu’ils forment doit être quelque chose qu’ils partagent, mais que leur devenir ne doit pas s’y restreindre.
Ils se veulent avant tout des individus libres de leurs mouvements, libres de retrouver la dynamique du groupe quand ils le souhaitent.
Afin que chacun puisse réaliser ses projets, Ils se séparent une première fois début 1970. C'est l'époque où paraissent avec grand succès les premiers albums solos de Stephen Stills, de David Crosby et de Graham Nash.
En 1972, ces deux derniers publient leur premier album en duo, simplement titré "GRAHAM NASH, DAVID CROSBY". Ils y sont entourés de nombreux amis, parmi lesquels Jerry Garcia et Phil Lesh du Grateful Dead.

“FOUR WAY STREET” paraît en avril 1971, alors que “Déjà vu” est encore dans les charts. C’est un double album public assemblé par Graham Nash, le condensé de trois mois d’une tournée où Crosby, Stills, Nash & Young sont présentés comme “le groupe le mieux payé de la planète”.
Le disque est bien inégal, voire décevant. “Four way street”, c’est une rue à quatre voies, et ce titre confirme un état de fait : Crosby, Stills, Nash & Young, n’arrivant plus à se retrouver, se sont séparés à l'apogée d’une célébrité exceptionnelle.
Dès lors, l’histoire qui aurait dû s’arrêter là va se poursuivre en pointillés. Car la séparation n’est pas définitive, loin s’en faut. Les quatre musiciens ont en commun une expérience dont ils ne veulent laisser à personne le soin de gérer l’héritage.
A l’occasion de retrouvailles ponctuelles, ils sauront ranimer la flamme des débuts. Ce sont ces retrouvailles et leurs circonstances qui constituent la suite de leur histoire.

Après l'album "Déjà vu" et malgré son énorme succès, Crosby, Stills, Nash & Young ont préféré abandonner le groupe pour se consacrer à leurs carrières solos respectives.
En janvier 1973, David Crosby et Graham Nash participent à plusieurs concerts de la tournée américaine de Neil Young. C'est l'amorce d'une réunion qui se concrétise dès le mois de juin, lorsque les quatre musiciens se retrouvent pour répéter en vue d’un nouvel album, “Human Highway”.
Plusieurs titres sont enregistrés, mais finalement Neil Young laisse tomber et le projet est repoussé à l'année suivante. Crosby, Stills, Nash & Young se retrouvent pour une nouvelle tournée en juillet 1974. Puis ils tentent à nouveau d’enregistrer un album. Mais une violente dispute entre Stills et Nash à propos d'un détail harmonique finit par exaspérer Neil Young qui quitte le studio en jurant de ne jamais revenir.
Pour calmer l’impatience du public, Atlantic décide de publier “SO FAR”. C'est une compilation qui permet de retrouver les harmonies vocales exceptionnelles du quatuor, des harmonies vocales que David Crosby dément avoir emprunté aux Beatles.

"Non, nos harmonies vocales nous sont propres. Nous n'avons copié personne. Bien sûr, nous écoutions tous les Beatles, nous aimions tous les Beatles, nous les aimons toujours d'ailleurs, comment pourrait-il en être autrement ? Mais nos harmonies vocales sont différentes. Elles ont même différentes lorsqu'il s'agit de Crosby, Stills & Nash ou de Crosby, Stills, Nash & Young. Dans ce dernier cas, nous pouvons chanter à quatre voix, ou deux contre deux, en rajouter une, enlever une autre... A quatre, c'est vraiment intéressant."

David Crosby et Graham Nash reprennent alors la route. De cette nouvelle collaboration naîtront trois albums.
Le premier, “WIND ON THE WATER”, paraît en septembre 1975. Une nouvelle fois, les deux compères sont entourés d'une pléiade d'artistes de tout premier plan comme Russ Kunkel, David Lindley, James Taylor, Carole King et Jackson Browne.

Toujours en duo, David Crosby et Graham Nash publient “WHISTLING DOWN THE WIRE” en 1976, puis “CROSBY-NASH LIVE” l'année suivante.
Parallèlement, Stephen Stills et Neil Young ont formé le Stills-Young Band qui propose l'album "LONG MAY YOU RUN”, en septembre 76. Crosby et Nash y ont fait quelques chœurs, mais ils ont été effacés au mixage final.
Pas rancuniers, Crosby, Stills & Nash, (mais sans Neil Young), retournent en studio en mars 77 pour enregistrer de nouvelles chansons. Cette fois les choses se passent bien et cela donne l’album “CSN” qui connaît un immense succès.
Il est N°2 aux Etats-Unis, alors que “Just a song before I go”, une chanson que Graham Nash a écrite en un quart d'heure à la suite d'un pari, se classe n°7.

Aux Etats-Unis, en juin 1978, Crosby, Stills & Nash donnent une série de concerts entièrement acoustiques. C’est à cette époque que David Crosby connaît ses premiers gros ennuis de santé dûs à la drogue, mais il n’en réduit pas pour autant sa consommation.
Psychologiquement, Crosby est très atteint et les séances d’enregistrement d’un nouvel album avec Graham Nash doivent être interrompues, puis le projet est définitivement abandonné.
Du 19 au 23 septembre 79, Graham Nash, qui est un des fondateurs du collectif MUSE (Musicians United for Safe Energy), organise les concerts “NO NUKES” à New York, au Madison Square Garden.
Le triple album qui rend compte de l’événement permet d’entendre Crosby, Stills & Nash réunis sur trois titres.

En décembre 80, “REPLAY”, une nouvelle compilation consacrée à Crosby, Stills & Nash, offre la particularité de s'intéresser également aux carrières personnelles de chacun.
On assiste alors à une nouvelle reformation du trio. Juin 1982 voit la sortie de l’album “DAYLIGHT AGAIN”, qui est en fait un projet du duo Stephen Stills - Graham Nash, sur lequel David Crosby est venu se greffer au dernier moment, à la demande expresse d’Atlantic Records.
Crosby ne signe ici qu'une composition, mais dans l'optique du groupe, cela n'a guère d'importance, personne n'ayant un quota minimum de chansons à fournir par album.

"Non, ça ne fonctionne pas comme ça. Nous ne comptons pas. Voilà comment ça se passe : nous enregistrons un bon paquet de chansons, une vingtaine, et nous essayons de les combiner au mieux. Stephen est très bon à ce jeu : il sent d'instinct quelle chanson va avec quelle autre. Graham aussi est très fort. Il est sûrement le meilleur d'entre nous pour ordonner un disque. Il sait ce qui rend magique une combinaison de chansons. Voilà ce qui détermine le choix des titres qui composent nos albums. Et non pas qui a écrit quoi."

Fort du succès de “‘Wasted on the way”, qui est N°9 aux Etats-Unis, le groupe repart pour une longue tournée américaine au cours de laquelle sera enregistré l'album live “ALLIES”.

Nous sommes en 1983. David Crosby est devenu un “junkie” et ses démêlés avec la justice ternissent la réputation du groupe. A Dallas, au Texas, il est condamné pour possession de cocaïne et port d’arme prohibée. Début 85, il s’échappe du centre de désintoxication où il est enfermé et passe trois mois en cellule.
Le 13 juillet 85, Crosby, Stills, Nash & Young font une apparition surprise au Live Aid, mais David Crosby n'est pas encore au bout de ses ennuis. Ses frasques à répétition le conduisent à nouveau dans les prisons texanes, cette fois pour cinq ans. Il sera libéré pour bonne conduite en août 86, profondément changé.

"La prison m'a beaucoup changé. On ne m'y a pas soigné, une prison n'est pas un hôpital, mais elle m'a ouvert les yeux. Elle m'a permis de me libérer de la drogue, ce dont je suis très heureux, et je n'ai pas replongé depuis. Dans ce domaine, je n'ai d'ailleurs pas de conseil à donner. Si quelqu'un me le demande, je me contente de lui raconter mon histoire. C'est à lui d'en tirer ses propres conclusions... Je ne suis pas du genre donneur de leçons."

En mai 87, David épouse son amie de longue date, Jan Dance. A ce moment, il a envie de se confier et raconte tout, comment la drogue a provoqué son déclin professionnel et personnel, dans un livre parfois terrible et souvent passionnant, “Long time gone”, qui sort en novembre 88.

“AMERICAN DREAM” paraît en même temps que le livre de David Crosby. C’est le premier album studio de Crosby, Stills, Nash & Young en 18 ans, le premier depuis “Déjà vu”. En fait, c'est seulement leur deuxième album commun. Ils l’ont dédié à leurs épouses respectives : Jan Crosby, Anne Stills, Susan Nash et Pegi Young.
A cette occasion, Neil Young nous explique la différence entre Crosby, Stills & Nash et Crosby Stills, Nash & Young, une différence qui ne se résume pas à la présence ou non de sa simple personne.

"Ce que je sais, c'est que lorsque nous jouons ensemble, lorsque Stephen et moi tenons les guitares, l'assise du groupe se trouve modifiée et notre façon de chanter est différente. De même pour la relation fraternelle qui nous unit, les rapports que nous entretenons. Ils ne sont plus les mêmes lorsque nous sommes quatre. Et pas simplement parce qu'on ajoute une personne. Dans le groupe, la relation que chacun entretient avec l'autre change brutalement avec le départ ou l'arrivée de l'un de nous."


Juste avant “American dream”, on avait dans un premier temps assisté à une réunion à trois : le 14 mai 88, Crosby, Stills & Nash avaient ouvert le show donné au Madison Square Garden de New York pour le 40ème anniversaire des disques Atlantic. Neil Young n’avait pas pu y participer car David Geffen, son patron à l'époque, le lui avait tout simplement interdit.

En 1989, avec "OH, YES I CAN", David Crosby relance sa carrière solo interrompue depuis 18 ans. Puis il rejoint une nouvelle fois les Byrds. Mis à part Neil Young, il est alors le seul à poursuivre une activité discographique annexe.
Le dernier album de Graham Nash, "INNOCENT EYES", date de 1986. Quant au nouveau Stephen Stills, "STILLS ALONE", il paraîtra en 1990, en même temps que le nouveau Crosby, Stills & Nash, "LIVE IT UP", qui a été réalisé avec de nombreuses participations, parmi lesquelles celles de Peter Frampton et de Roger McGuinn.
Un coffret consacré à Crosby, Stills & Nash est publié en septembre 91. Baptisé de leurs trois initiales, “CSN”, on y trouve 77 titres qui résument toute leur histoire, ensemble ou séparément, avec ou sans Young.
Les trois musiciens ont voulu dédier ce coffret à la mémoire de Mama Cass sans qui, rappellent-ils, “la plupart de ces musiques n’auraient jamais existé”.

De séparations en retrouvailles, Crosby Stills & Nash fêtent en 1994 le 25ème anniversaire du groupe.
Le 13 août, ils participent au deuxième festival de Woodstock. Trois jours plus tard, ils publient un nouvel album, “AFTER THE STORM”.
Mais David Crosby va mal. Même s’il s’est racheté une conduite depuis 1986, la drogue qu’il a consommée sans modération pendant quinze ans a commis des dégâts irréparables.
Le 5 octobre 94, la tournée Crosby Stills & Nash est arrêtée. Le 2 novembre, David est hospitalisé en Californie où il subit une greffe du foie. Les spécialistes lui prédisent alors une très longue convalescence, mais contre toute attente, il remonte sur scène dès février 95.
En attendant un nouvel album programmé pour 1999, les fans ont l'occasion de se réjouir avec la ressortie de "GRAHAM NASH & DAVID CROSBY", la première collaboration du duo en 1972, enfin disponible en CD. Parmi les autres disques parus durant ces années d'attente, il faut signaler "ANOTHER STONEY EVENING", qui présente Crosby et Nash en concert à Los Angeles le 10 octobre 71, une soirée magique qui avait plusieurs fois été piratée.

Crosby est également concerné par la sortie de plusieurs autres disques. D'abord "THE KING BISCUIT FLOWER HOUR PRESENTS DAVID CROSBY", un show enregistré le 8 avril 89 pour la fameuse émission de radio américaine.
Puis on le retrouve sur "CPR", "LIVE AT CUESTA COLLEGE" et " LIVE AT WILTERN", trois albums de CPR, le nouveau trio qu'il a formé avec le clavier James Raymond, qui n'est autre que son fils perdu et retrouvé.
L'histoire est belle et Crosby nous la raconte.

"James Raymond, c'est l'une des grandes chances de ma vie. A sa naissance, sa mère l'avait mis en adoption et je ne le connaissais pas. De son côté, lui ne savait pas que j'étais son père. Il était devenu musicien sans savoir qui était son père. Il y a environ cinq ans, il a découvert l'identité de ses parents. Il y avait mon nom sur le certificat de naissance et il a voulu me rencontrer. Pour moi, cette rencontre a été un moment magnifique. Nous nous sommes tout de suite beaucoup aimés, puis nous avons découvert que nous aimions la même musique, puis nous avons commencé à écrire ensemble, puis nous nous sommes mis à jouer ensemble et finalement, nous avons monté ce groupe ensemble, CPR. Et j'en suis très heureux."

C'est en juin 1999 que paraît "LOOKING FORWARD", l'album promis un an plus tôt par Crosby, Stills & Nash. La surprise – et elle est de taille – c'est que le trio s'est transformé en quatuor, Neil Young ayant rejoint ses camarades au milieu des séances d'enregistrement.
Stephen Stills nous explique en quelles circonstances.

"Neil Young était en train de rassembler les documents nécessaires à l'élaboration d'un coffret chronologique sur Buffalo Springfield. Il m'avait demandé de venir chez lui pour l'aider à faire un choix parmi toutes ces chansons et en les écoutant, nous avons eu l'impression de revivre notre jeunesse. C'était une sensation très, très intense. Comme il y avait beaucoup de matériel, j'ai dû revenir chez lui la semaine suivante et cette fois j'avais amené une guitare. Je lui ai joué une de mes nouvelles compositions et je lui dis que Graham, David et moi, nous étions en train de financer nous-mêmes notre nouvel album, parce que nous avions claqué la porte de notre maison de disques. Nous les avions récusés parce que nous voulions faire notre musique comme nous l'entendions et pas comme eux le voulaient. Et j'ai demandé à Neil s'il voulait bien nous rejoindre pour jouer sur un titre. Il a accepté. Lorsqu'il est arrivé au studio, nous étions en train de travailler sur Heartland et il a dit : 'Voilà une chanson intéressante. Ça me donne une idée...' Et tout est parti de là. On a enregistré tous les quatre Heartland et puis il a demandé : 'Vous en avez d'autres ?' On a fait la suivante et ainsi de suite jusqu'à ce qu'on ait épuisé notre stock de chansons. On s'est alors tournés vers lui : 'Bon, maintenant, et les tiennes ?' Nous sommes allés chez Neil, nous avons déniché deux ou trois bandes qu'il conservait pour un futur album acoustique, nous avons sélectionné les trois meilleures chansons, réécrit quelques textes, nous les avons mis en boite, et le reste, comme on dit, appartient à l'Histoire."


"Looking forward" est le premier album de Crosby, Stills, Nash & Young depuis 1988 et "American dream". L'événement est d'importance, d'autant qu'il se double d'une tournée, la première du quatuor depuis 25 ans.

Crosby, Stills, Nash & Young abordent le troisième millénaire en ordre dispersé, Neil étant, comme d'habitude, le plus prolifique. Après "Are you passionate ?" en 2002 et "Greendale" en 2003, il vient tout juste de publier un DVD, "LIVE FROM GREENDALE".
Crosby continue de tourner et d'enregistrer avec CPR, le trio formé en 1995 avec son fils James Raymond et le guitariste Jeff Pevar. En 2002, Nash propose un nouvel album solo, "SONGS FOR SURVIVORS", co-produit par le batteur Russ Kunkel et son fils Nathaniel.
Russ et Nat Kunkel sont également les co-producteurs de l'album studio qui vient de sortir et qui réunit David Crosby et Graham Nash 28 ans après "Whitsling down the wire". C'est un double CD de 20 titres qui s'appelle tout simplement "CROSBY – NASH". On y retrouve tous les éléments caractéristiques de ce qu'il faut bien appeler leur art : des chansons intemporelles, des voix et des harmonies exceptionnelles.
La sortie de ce nouvel album studio coïncide avec une tournée californienne de Crosby, Stills & Nash.
Ce dernier, qui est un passionné de photographie, vient de publier un livre intitulé "Eye to eye : photographs by Graham Nash", où sont réunis plus de 180 clichés en noir et blanc.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jackinzebox
Oh burger!


Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 24633

MessagePosté le: Ven Déc 16, 2005 4:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Très intéressant, comme d'hab' aussi Wink
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jackinzebox
Oh burger!


Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 24633

MessagePosté le: Ven Aoû 18, 2006 11:32 am    Sujet du message: Répondre en citant

Suis en train de réécouter le live 2005, avec l'avion sur la pochette...C'est beau, serein, les voix sont fabuleuses, le son impeccable, mais chhuuut, c'est "Wooden Ships"...ça c'est un putain de morceau aussi...cette guitare bavarde mais qui n'en rajoute pas, et puis les voix...les Voix ! Cool
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
derui
kiloposteur


Inscrit le: 07 Avr 2005
Messages: 5920
Localisation: eupen

MessagePosté le: Ven Aoû 18, 2006 11:33 am    Sujet du message: Re: Crosby, Stills, Nash & Young ... saga Répondre en citant

Phil1 a écrit:
Pas de moi, comme d'hab .. Wink

La Saga de Crosby, Stills, Nash & Young

....


Quoi ???? ils vivent toujours ????
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jackinzebox
Oh burger!


Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 24633

MessagePosté le: Ven Aoû 18, 2006 12:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bah oui, presque tous les pointus du forum sont allé les voir y a pas si longtemps
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Phil1
Rwa des Belches


Inscrit le: 02 Avr 2005
Messages: 29289
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Ven Aoû 18, 2006 2:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

En juin 2005, à FN .. et c'était fabuleux .. Wink ... je parle de CS&N et pas de CSN&Y ....
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
kitanatsumi
kiloposteur


Inscrit le: 16 Aoû 2006
Messages: 2007
Localisation: Devant mon pc

MessagePosté le: Sam Aoû 19, 2006 12:32 am    Sujet du message: Répondre en citant

En voila un topic qu'il claque son teckel...

N'empêche que aaaah neil Young, je m'en remet toujours pas de ce talent la.
_________________
Eh bien personnellement, je n'ai aucune confiance en des êtres qui peuvent saigner 5 jours sans en crever.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Henri
Six rats


Inscrit le: 12 Juin 2005
Messages: 19277
Localisation: Jette

MessagePosté le: Sam Aoû 19, 2006 12:39 am    Sujet du message: Répondre en citant

Espèce de lèche-modo, va... Cool

Laughing Wink
_________________
After all is said and done,
gotta move while it's still fun,
Let me walk before they make me run...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
MadPhil
Crazy ours


Inscrit le: 02 Avr 2005
Messages: 37622

MessagePosté le: Sam Aoû 19, 2006 1:22 am    Sujet du message: Répondre en citant

kitanatsumi a écrit:
En voila un topic qu'il claque son teckel...

N'empêche que aaaah neil Young, je m'en remet toujours pas de ce talent la.

Il était vraiment temps que tu arrives, toi !

J'ai enfin trouvé un acolyte pour célébrer les messes dédiées au Dieu du rock. Cool
_________________
I am madly in love with psychedelic rock'n'roll
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Henri
Six rats


Inscrit le: 12 Juin 2005
Messages: 19277
Localisation: Jette

MessagePosté le: Sam Aoû 19, 2006 1:30 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bah, la situation me semble plus fâcheuse pour les fans de JH ou U2... Laughing
_________________
After all is said and done,
gotta move while it's still fun,
Let me walk before they make me run...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
jHdg
Mutant


Inscrit le: 05 Avr 2005
Messages: 7363
Localisation: B.W.(VLV)+Bxl

MessagePosté le: Sam Aoû 19, 2006 1:35 am    Sujet du message: Répondre en citant

les fans de JH Question
j'ai des fans, moi Question
Very Happy Very Happy
_________________
Life'll kill ya (and your past will come back to haunt you) (WZ)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Henri
Six rats


Inscrit le: 12 Juin 2005
Messages: 19277
Localisation: Jette

MessagePosté le: Sam Aoû 19, 2006 2:08 am    Sujet du message: Répondre en citant

Laughing
_________________
After all is said and done,
gotta move while it's still fun,
Let me walk before they make me run...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
kitanatsumi
kiloposteur


Inscrit le: 16 Aoû 2006
Messages: 2007
Localisation: Devant mon pc

MessagePosté le: Sam Aoû 19, 2006 10:31 am    Sujet du message: Répondre en citant

MadPhil a écrit:
kitanatsumi a écrit:
En voila un topic qu'il claque son teckel...

N'empêche que aaaah neil Young, je m'en remet toujours pas de ce talent la.

Il était vraiment temps que tu arrives, toi !

J'ai enfin trouvé un acolyte pour célébrer les messes dédiées au Dieu du rock. Cool


Nan mais je comprend même pas comment y'a pas de messes célébrés toutes les heures sur toutes les radio rock pour ca!

Il est au dessus de tout ce garcon.
Bon juste derrière y'a Jeff mais lui c'est parce que la 1ère ecoute de Grace m'a plaquée au sol toute une soirée.
_________________
Eh bien personnellement, je n'ai aucune confiance en des êtres qui peuvent saigner 5 jours sans en crever.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
jprock
Invité





MessagePosté le: Sam Aoû 19, 2006 11:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

jHdg a écrit:
les fans de JH Question
j'ai des fans, moi Question
Very Happy Very Happy

Ben oui JH, je t'ai bien vu au moins 48 fois non....? Laughing
Revenir en haut
Henri
Six rats


Inscrit le: 12 Juin 2005
Messages: 19277
Localisation: Jette

MessagePosté le: Dim Aoû 20, 2006 3:07 am    Sujet du message: Répondre en citant

Et moi qui croyais que tu sortais avec Jack... Je ne comprends plus rien à ce forum... Sad ... Laughing
_________________
After all is said and done,
gotta move while it's still fun,
Let me walk before they make me run...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.Klassik-rock.tk Index du Forum -> Les Gros Bras Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © phpBB Group. Hosted by phpBB.BizHat.com


For Support - http://forums.BizHat.com

Free Web Hosting | Free Forum Hosting | FlashWebHost.com | Image Hosting | Photo Gallery | FreeMarriage.com

Powered by PhpBBweb.com, setup your forum now!