www.Klassik-rock.tk Index du Forum www.Klassik-rock.tk
Forum de discussion sur tout ce qui touche au rock en général et au "classic" en particulier
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Pretenders ... saga
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.Klassik-rock.tk Index du Forum -> Les Gros Bras
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Phil1
Rwa des Belches


Inscrit le: 02 Avr 2005
Messages: 28684
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Mer Mar 07, 2007 6:43 pm    Sujet du message: Pretenders ... saga Répondre en citant

Comme d'hab ... pas de moi .. Cool

SAGA 21/02/03

La saga des Pretenders
G rande prêtresse du rock féminin, Chrissie Hynde est à elle seule l’incarnation des Pretenders, l’un des groupes majeurs apparus à la charnière des années 70 et 80.
Trois ans après "Viva El Amor", les Pretenders sont de retour avec "LOOSE SCREW", un huitième album studio fortement teinté de reggae, ce style musical que Chrissie Hynde avait découvert lors de son premier voyage en Angleterre.
Fascinée par les rythmes de cette musique et par le message qu'elle véhicule, Chrissie a toujours pensé que le reggae était une musique d'avenir.



La saga en intégrale


Chrissie Hynde est américaine. Elle est née à Akron, dans l’Ohio, le 7 septembre 1951. Adolescente plutôt solitaire, elle écoute beaucoup la radio et découvre ainsi les Beatles, les Rolling Stones, les Kinks, Them et l’ensemble des groupes de la “British Invasion”. Sur scène, elle voit Sam The Sham & The Pharaohs, Jackie Wilson, les Yardbirds, les Beach Boys, Mitch Ryder & The Detroit Wheels, autant d’influences que l’on retrouvera plus tard dans la musique des Pretenders.
Chrissie apprend la guitare dès l’âge de 14 ans et joue dans un groupe, Sat Sun Mat, avec le futur clavier de Devo. Elle chante aussi, de cette voix si particulière et caractéristique. Mais sa grande obsession, c'est de quitter Akron et l'Amérique pour découvrir d'autres horizons.

"Plus je grandissais, moins j'arrivais à accepter ma vie aux Etats-Unis. Je ne comprenais pas les gens, leur mentalité. Et puis j'approchais de mes vingt ans et pour être tout à fait honnête, j'avais envie de voir le monde. Et j'avais aussi ce sentiment profond que je ne passerais pas ma vie en Amérique. Pourtant, je n'avais jamais vu un passeport de ma vie et je ne connaissais personne qui soit sorti du pays. Il faut dire qu'à Akron, on était très, très loin des frontières. J'étais également très influencée par la musique anglaise que j'écoutais depuis toujours. C'est comme ça que je suis partie à la découverte du monde et que j'ai fait plusieurs fois l'aller-retour Londres – Paris dans l'espoir de former un groupe."


Fermement décidée à découvrir le monde, Chrissie Hynde part donc pour l’Europe en 1973. Elle s’installe à Londres où elle exerce différents petits boulots, avant de devenir successivement critique free-lance pour le New Musical Express, puis secrétaire dans la boutique de Malcolm McLaren.
En 1974, on la retrouve à Paris, où elle passe quelque temps avec les Frenchies, un groupe style New York Dolls qui compte dans ses rangs Jean-Marie Poiré, le futur réalisateur du ”Père Noël est une ordure” et des “Visiteurs”.
Mais l’expérience Frenchies se solde par un fiasco.
Déçue, Chrissie rentre brièvement aux Etats-Unis avant de retrouver Paris, cette fois-ci dans le sillage des Rockets. Six mois après cette seconde expérience parisienne, elle retourne à Londres, attirée par les premiers balbutiements de la scène punk.
Elle chante alors avec Mick Jones, juste avant la formation des Clash, et avec les futurs Damned. Elle fait ensuite partie, à la guitare, de la section rythmique de Johnny Moped. C’est une maquette de cette époque, “The phone call”, qui lui permet de signer avec Real Records, à la fin de l’année 1977.

Chrissie Hynde devient choriste pour Johnny Thunders et Chris Spedding avant d’auditionner pour trouver des musiciens.
Au printemps 78, elle forme les Pretenders avec le bassiste Pete Farndon, le guitariste Jim Honeyman-Scott et le batteur Jerry Mackleduff, bientôt remplacé par Martin Chambers qui jouait jusqu’alors avec Dave Stewart, le futur Eurythmics. Ces trois musiciens ont un point commun : ils sont tous originaires de la même ville d'Angleterre, Hereford.
Chrissie nous explique pourquoi elle a baptisé son groupe les "Pretenders".

"Nous avions enregistré notre premier single, cette chanson de Ray Davies qui s'appelait 'Stop your sobbing', et notre maison de disques voulait la publier. Le vinyle était déjà sous presse quand ils m'ont téléphoné pour me demander quel était le nom du groupe. Et j'avais un copain, genre punk motard, qui m'avait un jour proposé de me faire entendre sa chanson favorite. Il m'avait traînée dans un coin, loin de ses gros durs de copains, pour me faire écouter la chanson de Sam Cooke, 'The great pretender'. Dans ces milieux-là, on est plutôt sectaire musicalement, et il ne voulait pas qu'on sache qu'il aimait la soul. Une semaine plus tard, j'étais chez moi avec une amie et l'on riait toutes les deux de cette histoire, de ce pauvre gars qui était obligé de se cacher pour écouter son disque favori, lorsque le téléphone s'est mis à sonner. Et c'était la maison de disques qui voulait absolument avoir le nom du groupe. J'ai répondu 'Pretenders'. Donc on peut dire que notre nom vient de la chanson de Sam Cooke."

Une précision tout de même : "The great pretender" a bien été chanté par Sam Cooke, mais il n'est pas l'auteur de cette chanson. Elle a été écrite par Buck Ram, qui était le manager des Platters. Refermons la parenthèse.
En janvier 79, sous la direction de Nick Lowe, les Pretenders enregistrent leur premier single, “Stop your sobbing”, la reprise d’un titre de Ray Davies qui atteint le Top 30 anglais.

Après la belle réussite de "Stop your sobbing", les Pretenders confirment leur potentiel avec "Kid", un second single qui paraît au cours de l’été 79. C’est une composition originale inspirée, selon la légende, par le fameux DJ anglais David "Kid" Jensen.
Dans la foulée, les Pretenders tournent en Angleterre, et à Noël, ils triomphent en première partie des Who dans le cadre des concerts donnés au bénéfice des réfugiés du Cambodge. Trois titres du groupe figurent sur l’album qui en est tiré : “CONCERTS FOR THE PEOPLE OF KAMPUCHEA”.
Mais la reconnaissance définitive, les Pretenders l'obtiennent avec “Brass in pocket”, leur premier N°1 en janvier 1980.

Intitulé tout simplement “PRETENDERS”, le premier album du groupe paraît en janvier 1980 et entre directement à la première place des charts britanniques. A son écoute, on comprend mieux à quoi tient la réussite du quatuor, cette combinaison de talents qui le rend totalement irrésistible : un batteur à la frappe titanesque et subtile à la fois, un bassiste effacé mais précis, un guitariste imaginatif et flamboyant qui n'est pas sans rappeler Jeff Beck, et par-dessus tout, une chanteuse charismatique au timbre inédit et envoûtant.
Pourtant, cette voix si personnelle qui a tant fait pour le succès des Pretenders, Chrissie Hynde affirme ne l'avoir jamais travaillée.


"Je ne suis pas une chanteuse qui travaille sa voix. D'ailleurs je n'ai jamais pris de leçons et je n'ai jamais eu de professeur de chant. J'ai toujours pensé que dans le genre de musique que je pratique, la pop et le rock, (mais j'imagine que c'est aussi valable pour la country et tout un tas d'autres musiques) apprendre à chanter n'est pas une bonne chose. Parce que c'est la personnalité de la voix qui est importante, et cet apprentissage a trop tendance à la gommer. Quant à la technique, je connais beaucoup de guitaristes et de pianistes qui n'ont jamais pris de leçon et qui ont une grande technique."

Les Pretenders tournent alors de façon intensive en Europe et aux Etats-Unis, une série de 120 concerts au total. C’est ce qui peut expliquer pourquoi ils produisent si peu. Après le single inédit “Talk of the Town” en mars 1980, rien ne se passera sur le plan discographique pendant une année entière.

Chrissie Hynde, qui filait jusque-là le parfait amour avec le bassiste Pete Farndon, entame une difficile liaison avec Ray Davies, le leader des Kinks. Côté musique, les Pretenders reviennent en mars 1981 avec “Message of love” et, bien entendu, c’est un nouveau succès, comme l'ont été d’ailleurs tous les singles parus précédemment.

Produit par Chris Thomas et réalisé à Paris, l'album “PRETENDERS II” parait en août 1981. Il est la suite logique du premier et il reprend, lui aussi, une chanson écrite par Ray Davies, “I go to sleep”, un titre resté inédit, que les Kinks n’avaient jamais enregistré.
"I got to sleep", qui est N°7 en Angleterre, n'atteindra pas le Top 40 américain.

Le 14 juin 1982, à un moment où tout semble sourire aux Pretenders, on annonce que Pete Farndon ne fait plus partie du groupe. Deux jours plus tard, le 16 juin, on apprend la mort brutale du guitariste Jim Honeyman-Scott, à la suite d'une overdose.
Chrissie Hynde revient sur cet épisode tragique qui a bien failli marquer la fin des Pretenders.

"Nous avons été anéantis lorsque nous avons appris la mort par overdose de James Honeyman-Scott, d'autant qu'elle survenait deux jours après que nous ayons viré notre bassiste Pete Farndon, parce qu'il était accro au smack et qu'il était devenu impossible de travailler avec lui. James, lui, n'était pas un vrai junkie. Il était juste un amateur de drogues. Pour moi, c'est comme la boxe : tu en connais les dangers, tu sais très bien que ça peut te tuer, mais tu en fais quand même. Tu te dis que tu es plus malin que les autres, que tu vas rester vigilant, que tu as bien mesuré les risques et que donc, il ne va rien t'arriver. Il m'aura fallu le temps, mais aujourd'hui, toutes ces histoires de drogues me fatiguent ; tout cela m'exaspère profondément. Et ce qui m'exaspère le plus, c'est l'establishment. De nos jours, dirigeants et notables sont les plus gros consommateurs de drogue. A mon avis, les agents immobiliers consomment plus de drogues que les rock stars. Comme je suis anti-conformiste par nature, je n'ai aucune envie de faire partie de cet ordre établi. Et le moyen le plus efficace et le plus honnête que j'aie trouvé pour ne pas être comme eux en 1999, c'est de rejeter tout ce qui concerne la drogue."

Très vite, encouragée par Martin Chambers et par son ami Ray Davies, Chrissie Hynde décide de remonter le groupe. En attendant, et dans la perspective d’enregistrer quelques nouveaux titres, elle embauche le guitariste de Rockpile, Billy Bremner, et le bassiste de Big Country, Tony Butler.
De ces sessions qui se déroulent en juillet 1982, on retiendra d'abord le single “Back on the chain gang”. Il sera N°5 aux Etats-Unis en février 83 et sera repris dans la bande originale du film "The king of comedy", avec Robert de Niro et Jerry Lewis.

Une nouvelle formation des Pretenders avec Robbie McIntosh à la guitare et Malcolm Foster à la basse est mise sur pieds en novembre 1982. Chrissie Hynde s’éloigne alors de la scène pour donner naissance à Natalie, la fille de Ray Davies. Au moment même où elle reprend le chemin des studios, c’est Pete Farndon qui meurt dans son bain, le 15 avril 83. Mais la malédiction n’aura pas raison des Pretenders.
Après leur participation à l’US Festival en mai, les Pretenders enregistrent “2000 miles” pour Noël 83. Un mois plus tard, “Middle of the road” marque leur retour à un rock tout à fait classique.
Ce classicisme est d’ailleurs la caractéristique essentielle de leur troisième album, “LEARNING TO CRAWL”, qui paraît dans la foulée, toujours produit par Chris Thomas. Il confirme le talent de Chrissie Hynde, une vocaliste efficace qui possède un sens aigu des Sixties et du rhythm & blues, et qui fait des Pretenders le premier exemple total de la prise de pouvoir des femmes dans la rock-music.

Oubliée sa liaison avec Ray Davies, Chrissie Hynde épouse Jim Kerr, le chanteur de Simple Minds, le 5 mai 1984 à New York. Elle l'avait rencontré quelque temps auparavant au cours d’une tournée commune en Australie. De cette union naîtra une petite fille, Yasmin, le 25 mars 1985.
Pour Chrissie Hynde, le retour à la musique passe dans un premier temps par Wembley, où elle participe au Live Aid, puis par Birmingham, où UB40 l'invitent à chanter sur leur version reggae du tube de Sonny & Cher, “I got you babe". C’est un N°1 en Angleterre, une grande satisfaction pour Chrissie qui avait soutenu UB40 depuis leurs débuts, leur permettant notamment d'effectuer leur première tournée importante en première partie des Pretenders.
En juillet 88, Chrissie Hynde retrouvera UB40 pour un nouveau duo sur le titre “Breakfast in bed”.

En octobre 1986, “GET CLOSE” est le quatrième album des Pretenders. A cette occasion, Chrissie Hynde a décidé de faire table rase et de repartir sur de nouvelles bases. Selon sa volonté, le groupe a mis une dose de soul dans son rock et il s’en dégage une énergie plus funky.
Pour ce faire, elle s'est entourée d’une nouvelle section rythmique noire : Blair Cunningham à la batterie et T.M. Stevens, un ancien de James Brown, à la basse. Quant au batteur Martin Chambers, il est parti rejoindre les Spiritual Cowboys de son vieil ami Dave Stewart.
Une fois encore, un nouvel album des Pretenders présente un groupe différent. Dès lors, puisque ses musiciens sont interchangeables, puisqu'ils ne sont que les faire-valoir de son talent, on peut se demander pourquoi Chrissie Hynde ne se lance pas dans une carrière solo.

"Oui, je suppose que je pourrais très bien chanter mes chansons seule en m'accompagnant à la guitare, mais je n'en ai aucune envie ; ça ne m'intéresse pas. J'aime jouer au sein d'un groupe, faire corps avec les musiciens. Le son est différent. J'aime aussi ce que le groupe apporte à mes chansons et j'aimerais d'ailleurs que nous collaborions plus souvent ensemble. Vraiment, ce que je veux, c'est jouer dans un groupe de rock, pas m'exhiber en solo."


A l’automne 86, en Angleterre comme aux Etats-Unis, le titre “Don’t get me wrong” atteint la dixième place des hits-parades.

Pour s’exprimer pleinement, Chrissie Hynde a besoin d’un groupe, elle nous l'a expliqué, mais au fil du temps, ce groupe apparaît comme une entité de plus en plus mouvante. Fin 1987, Robbie McIntosh est renvoyé. Pour honorer une série de concerts aux Etats-Unis où ils jouent en première partie de U2, les Pretenders font alors appel à Johnny Marr, l’ancien guitariste des Smiths.
Toujours en 1987, la compilation "THE SINGLES" permet de faire le point sur la carrière du groupe. Mise à part une version de “Kid” remixée, on n'y trouve aucun inédit, pas plus que les titres enregistrés pour la bande originale du James Bond "Tuer n'est pas jouer" ou pour l'album de charité "A very special Christmas".

Le cinquième album des Pretenders, "PACKED", sort en mai 90, et l'on constate une fois de plus que le personnel du groupe a changé. Cette valse des musiciens associée à l’absence de tournée de promotion explique en partie l’échec commercial de l’album, aussi bien aux Etats-Unis qu’en Angleterre.
Séparée de Jim Kerr, Chrissie choisit alors volontairement de ralentir ses activités pour se consacrer seule à l'éducation de ses deux filles.

"J'ai beaucoup de temps libre. Par exemple, je n'ai pas tourné durant les huit années qui ont suivi la naissance de mes enfants, jusqu'à ce qu'ils aillent à l'école. Les enfants passent en premier et je tiens aussi à préserver leur intimité. C'est pourquoi je n'en parle jamais à la presse, je ne les montre pas, ils ne m'accompagnent pas dans mon travail. Qu'ils vivent leur enfance. J'essaye avant tout d'être une bonne mère, c'est mon objectif principal, ma priorité n°1. Et c'est dans ce but que je me ménage le plus de temps libre possible."

Ayant fait de l'éducation de ses enfants sa priorité N°1, Chrissie Hynde a désormais moins de temps à consacrer à sa musique. Au gré de sessions isolées, on la retrouve pourtant au côté de Cheap Trick, de Moodswings, d'INXS, de Chris Spedding et de Bob Dylan.
Avec les Pretenders, elle enregistre quelques titres dispersés sur les bandes originales des films "1969", "Proposition indécente" et "With honors". Elle participe aussi à "Stone free", l'album hommage à Jimi Hendrix et à "Tame yourself", un disque édité au profit de l'association P.E.T.A., qui se bat pour la défense des droits des animaux.
A ce propos, Chrissie Hynde est engagée dans plusieurs mouvements alternatifs dont Greenpeace et la Vegetarian Society. En 1988, elle a fondé “Ark”, une structure écologique qui vend sur le marché anglais des produits de consommation naturels, non-polluants et bon marché, une fondation soutenue par des gens comme Dustin Hoffman, Paul McCartney et Peter Gabriel.

En avril 1994, enfin, Chrissie Hynde se décide à publier un nouveau Pretenders, "LAST OF THE INDEPENDENTS". Précédé par le single "I'll stand by you", cet album marque le retour du batteur Martin Chambers qui avait quitté le groupe en 1986.
Chrissie Hynde avoue qu'il lui avait beaucoup manqué tout au long de cette période.

"Après la mort de Pete et James, nous avons stoppé notre collaboration pour une simple et unique raison : c'est qu'il ne jouait plus très bien. Il avait perdu toutes ses qualités de batteur. Et je crois qu'il ne faut pas être grand clerc pour en deviner la raison : la disparition tragique de ses deux amis lui avait fait beaucoup de mal ; il était brisé, anéanti. Après tout, c'était son groupe et je crois que l'idée de rester seul avec moi lui était difficilement supportable. Mais lorsque nous nous sommes retrouvés bien des années plus tard, il s'était vraiment repris et il joue maintenant mieux que jamais. C'est une vraie joie de travailler avec lui. Il est parfait. Je me demande d'ailleurs comment il fait pour être aussi bon parce qu'il n'est plus tout jeune, mais c'est une véritable boule d'énergie."


Avec le renfort du clavier Zeb Jameson, les Pretenders entament alors une grande tournée mondiale, la première depuis 1987. Puis Chrissie Hynde reprend le cours de ses collaborations extérieures : on peut l'entendre sur les derniers albums de Mick Ronson et de Frank Sinatra, et avec le groupe Urge Overkill sur la bande originale du film "Wayne's World 2".
Avec les Pretenders, elle participe au concert d'inauguration du Rock & Roll Hall of Fame à Cleveland. Puis, elle donne un titre pour la bande originale du film "Boys on the side" et un autre pour la sitcom américaine "Friends".
Enfin, en avril 1995, elle est N°1 en Angleterre avec la reprise de la chanson des Judds, "Love can build a bridge". Cette version, enregistrée avec Cher, Neneh Cherry et la participation d’Eric Clapton, a pour but de récolter des fonds pour l’organisation caritative Comic Relief.

Un nouvel album des Pretenders, “THE ISLE OF VIEW”, paraît en octobre 1995. C'est un disque qui a été enregistré en public et en acoustique aux studios Jacob’s Street de Londres, avec le renfort de Damon Albarn (de Blur) au piano.
On y trouve 14 titres, de nouvelles versions de leurs plus grands succès et de quelques chansons moins connues de leur répertoire.
Avec ce disque façon "Unplugged", Chrissie Hynde apporte la preuve éclatante que ses compositions ont parfaitement résisté à l’épreuve du temps et qu’elle reste une valeur sûre dans le monde toujours machiste de la rock music.

Quatre ans après "The Isle of View", les Pretenders reviennent en juin 1999 avec "VIVA EL AMOR", un nouvel album qui marque le 20ème anniversaire de la création du groupe. A ce propos, on notera que la composition des Pretenders n'a pas changé depuis 1992, ce qui relève de l'exploit !
Côté musique, c'est comme d'habitude d'un très bon niveau, à l'image du single "Human", de la ballade "From the heart down" ou du furieux "Legalise me", où l'on remarque Jeff Beck à la guitare.
Quant à la pochette, elle été réalisée par une amie très proche de Chrissie Hynde.

"La photo de la pochette a été prise par Linda McCartney. Je ne crois pas que ce soit son dernier portrait, ce sont sûrement des photos de sa famille ... Quand je lui ai dit que j'allais appeler mon album 'Viva el amor', elle a beaucoup apprécié, parce que c'était une personne très optimiste, très positive. Et elle s'est proposée de réaliser la photo. On a mis toutes deux au point cette idée d'une pochette rappelant les affiches de propagande soviétique, on a fait la photo et puis elle m'a dit : 'Je pars en Amérique pour deux semaines et on se revoit dès mon retour'. Mais elle n'est jamais revenue. Une semaine après son décès, un ami m'a téléphoné pour me dire qu'il avait un paquet que Linda lui avait demandé me remettre en main propre. Et dans ce paquet, il y avait la photo."

Chrissie Hynde vit à Londres depuis plus de vingt ans. Loin de se son image de rock star, elle y mène une existence rangée entourée de ses deux filles et de son nouvel amour, Lucho Brieva, un sculpteur colombien de 14 ans son cadet qu'elle a épousé le 10 juillet 1997. A l'approche de la cinquantaine, elle semble avoir trouvé le difficile équilibre entre vie privée et vie professionnelle.

"Je fais ce métier depuis vingt ans et j'ai publié sept albums studio. Ce n'est pas énorme mais pour moi, c'est bien. J'ai une existence bien remplie, j'ai le temps d'en profiter, et j'ai pu construire une vie privée. Je n'ai jamais raisonné en terme de carrière. Les Pretenders, c'est pour moi une sorte de hobby qui me permet de gagner ma vie. Ce qui est une chance inouïe, je l'admets. Sept albums, c'est suffisant. Il faut bien mettre un peu de ton expérience personnelle dans tes chansons. Si tu publies un album chaque année, très vite tu n'as plus rien à dire, même si ta musique tient toujours la route."

En attendant l'inspiration, Chrissie Hynde ne reste pas inactive. On peut la retrouver sur la bande originale du film "The Other Sister" et sur "Bleecker Street : Greenwich Village in the 60's", un album de reprises de classiques du folk par des artistes d'aujourd'hui.
Plus inattendu, Chrissie chante en français "Rêve inhabité" sur l'album "R.X.R.A." d'Eric Serra. Enfin, en juillet 1999, elle participe avec les Pretenders à "Return of the Grievous Angel", l'album hommage à Gram Parsons dont elle reprend "She", en duo avec Emmylou Harris.

Depuis "Viva el amor" en 1999, Chrissie Hynde a fait beaucoup de choses de son côté. Elle a également tourné avec les Pretenders à l'occasion de la sortie de leur "GREATEST HITS", à l'automne 2000, avant d'enregistrer "Something to believe in" pour l'album hommage aux Ramones qui vient tout juste de sortir, "We're a happy family".
Et puis, alors qu'elle était en train de divorcer de son second mari, elle a retrouvé les studios, de juin 2001 à avril 2002, pour l'enregistrement du huitième album des Pretenders, "LOOSE SCREW".
On y trouve onze titres originaux, tous co-signés par Chrissie, et la reprise de "Walk like a panther", qui avait été créé en 1999 par le crooner Tony Christie pour le collectif All Seeing I, organisé autour de Jarvis Cocker de Pulp et de Phil Oakey de Human League.

Sur ce nouvel album des Pretenders, "Loose screw", Chrissie Hynde a pu donner libre cours à sa passion pour le reggae, avec la complicité de ses musiciens, Adam Seymour à la guitare, Andy Hobson à la basse et toujours Martin Chambers à la batterie.
Malgré de constants changements de personnel et dans un monde musical en perpétuel changement, les Pretenders continuent de mener une carrière exemplaire. En 25 années d'une existence jalonnée par huit albums studio, le groupe a su constamment évoluer, sans jamais remettre en cause son identité première, ce qui lui laisse tous les espoirs pour l'avenir.


Discographie


- "PRETENDERS" (album – 1980)
- "PRETENDERS II" (album – 1981)
- "LEARNING TO CRAWL" (album – 1984)
- "GET CLOSE" (album – 1986)
- "THE SINGLES" (compilation – 1987)
- "PACKED !" (album – 1990)
- "LAST OF THE INDEPENDENTS" (album – 1994)
- "THE ISLE OF VIEW" (live album – 1995)
- "VIVA EL AMOR !" (album – 1999)
- "GREATEST HITS" (compilation – 2000)
- "LOOSE SCREW" (album – 2002)





Les participations


- "RIDING HIGH" (BO – 1979)
- "TIMES SQUARE" (BO – 1980)
- "CONCERTS FOR THE PEOPLE OF KAMPUCHEA" (live album – 1981)
- "KING OF COMEDY" (BO – 1983)
- "BAGGARIDDIM", UB 40 (album – 1985)
- "THE LIVING DAYLIGHTS" (BO – 1987)
- "UB 40" (album – 1988)
- "1969" (BO – 1988)
- "TAME YOURSELF" (compilation – 1991)
- "BOB DYLAN 30TH ANNIVERSARY CELEBRATION" (live album – 1992)
- "MOODFOOD", MOODSWINGS (album – 1993)
- "INDECENT PROPOSAL" (BO – 1993)
- "STONE FREE – A TRIBUTE TO JIMI HENDRIX" (compilation – 1993)
- "WAYNE'S WORLD 2" (BO – 1993)
- "WITH HONORS" (BO – 1994)
- "DUETS II", FRANK SINATRA (compilation – 1994)
- "BOYS ON THE SIDE" (BO – 1995)
- "COMIC RELIEF" (compilation – 1995)
- "FRIENDS" (BO – 1995)
- "FEVER PITCH" (BO – 1997)
- "G.I. JANE" (BO – 1997)
- "WHATEVER" (BO – 1998)
- "SMALL SOLDIERS" (BO – 1998)
- "RXRA", ERIC SERRA (album – 1998)
- "THE OTHER SISTER" (BO – 1999)
- "BLEECKER STREET – GREENWICH VILLAGE IN THE 60'S" (compilation – 1999)
- "RETURN OF THE GRIEVOUS ANGEL – A TRIBUTE TO GRAM PARSONS" (compilation – 1999)
- "WE'RE A HAPPY FAMILY – A TRIBUTE TO THE RAMONES" (compilation – 2003)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
oli6412
kiloposteur


Inscrit le: 30 Sep 2006
Messages: 5729
Localisation: Rockaway Beach

MessagePosté le: Mer Mar 07, 2007 8:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Phil! Cool Wink

Une belle photo de famille de la grande époque...



4 juillet 1976 à Londres. Chrissie, The Damned & The Ramones.
Après, plus rien ne sera plus jamais comme avant en Angleterre.... Cool
_________________
No one really knows me. People think they know me.
Johnny Thunders
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Simon
I'm a dick, a dick, a dictator!


Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 24163
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Mer Mar 07, 2007 8:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est drôle, j'ai appris il y a quelque jours seulement que Chrissie Hynde avait joué avec Mick Jones.

Quelle idée quand même, quitter Ray Davies pour se mettre avec Jim Kerr... Rolling Eyes
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
oli6412
kiloposteur


Inscrit le: 30 Sep 2006
Messages: 5729
Localisation: Rockaway Beach

MessagePosté le: Mer Mar 07, 2007 8:44 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Simon a écrit:
C'est drôle, j'ai appris il y a quelque jours seulement que Chrissie Hynde avait joué avec Mick Jones.

Quelle idée quand même, quitter Ray Davies pour se mettre avec Jim Kerr... Rolling Eyes


De fait! Laughing Wink
_________________
No one really knows me. People think they know me.
Johnny Thunders
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Simon
I'm a dick, a dick, a dictator!


Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 24163
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Mer Mar 07, 2007 8:46 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ben oui, c'est comme si je quittais Patti Smith pour Debbie Harry quoi... Wink

Quoique...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
oli6412
kiloposteur


Inscrit le: 30 Sep 2006
Messages: 5729
Localisation: Rockaway Beach

MessagePosté le: Mer Mar 07, 2007 8:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Simon a écrit:
Ben oui, c'est comme si je quittais Patti Smith pour Debbie Harry quoi... Wink

Quoique...


Ce n'est peut-être pas une bonne comparaison! Confused Wink
_________________
No one really knows me. People think they know me.
Johnny Thunders
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Simon
I'm a dick, a dick, a dictator!


Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 24163
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Mer Mar 07, 2007 9:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ben non... Le problème est que notre société est trop sexiste... Si j'avais eu la chance de pouvoir choisir entre Patti et Debbie à la fin des années septante (Ben quoi? Je peux rêver, non? Et oublions pour l'instant que j'étais un ado gauche de 13 ans...) mes copains n'auraient jamais dit, "Mais t'es fou d'avoir laissé tombé Patti, elle a beaucoup plus de talent"... mais non, ils auraient dit, "T'as bien fait de choisir la jolie blonde avec les gros seins!" Laughing
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
beatnik queen
Unga bunga !


Inscrit le: 15 Mai 2005
Messages: 16129

MessagePosté le: Mer Mar 07, 2007 9:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ben, si tu parles d'amûûr comme dit Kita, ben j'préfère Debbie quand même
Blonde, avec des jolis seins, des très jolies jambes... ben oui quoi, sans seins j'ai déjà moi, ça va Mr. Green
_________________
Prout.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Henri
Six rats


Inscrit le: 12 Juin 2005
Messages: 19136
Localisation: Jette

MessagePosté le: Mer Mar 07, 2007 9:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci, Phil, mais il manque quand même une photo de la belle prétendante... Very Happy
Qu'est-ce j'aime les brunes qui ont du chien, nom d'un chien... Cool


_________________
After all is said and done,
gotta move while it's still fun,
Let me walk before they make me run...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
beatnik queen
Unga bunga !


Inscrit le: 15 Mai 2005
Messages: 16129

MessagePosté le: Mer Mar 07, 2007 10:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant



woof!
_________________
Prout.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
oli6412
kiloposteur


Inscrit le: 30 Sep 2006
Messages: 5729
Localisation: Rockaway Beach

MessagePosté le: Mer Mar 07, 2007 10:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

MadPhil a écrit:
Parmi les rock stars, il n'y a personne qui était mieux que ...


Encore un topic de foutu....... Laughing Laughing Laughing Wink
_________________
No one really knows me. People think they know me.
Johnny Thunders
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MadPhil
Crazy ours


Inscrit le: 02 Avr 2005
Messages: 37622

MessagePosté le: Mer Mar 07, 2007 10:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

T'as raison, je supprime mon post.

(elle mérite tellement mieux ! Razz )
_________________
I am madly in love with psychedelic rock'n'roll
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
oli6412
kiloposteur


Inscrit le: 30 Sep 2006
Messages: 5729
Localisation: Rockaway Beach

MessagePosté le: Mer Mar 07, 2007 10:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

MadPhil a écrit:
T'as raison, je supprime mon post.

(elle mérite tellement mieux ! Razz )


Laughing Laughing Laughing


_________________
No one really knows me. People think they know me.
Johnny Thunders
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Phil1
Rwa des Belches


Inscrit le: 02 Avr 2005
Messages: 28684
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Jeu Mar 08, 2007 12:18 am    Sujet du message: Répondre en citant

La saga comprend quand même au moins une erreur .. Very Happy ..... à vous maintenant les gars ..
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jHdg
Mutant


Inscrit le: 05 Avr 2005
Messages: 7228
Localisation: B.W.(VLV)+Bxl

MessagePosté le: Jeu Mar 08, 2007 8:06 am    Sujet du message: Répondre en citant

çà c'est juste un truc pour essayer de me faire lire ce truc qui, pour une fois, ne m'intéresse pas trop
suis pas un fan des Pretenders, au contraire : "brass in pocket" m' a beaucoup énervé à l'époque, ce truc soi-disant novateur qui n'était pour moi que du sous-Fleetwood Mac
_________________
Life'll kill ya (and your past will come back to haunt you) (WZ)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.Klassik-rock.tk Index du Forum -> Les Gros Bras Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © phpBB Group. Hosted by phpBB.BizHat.com


For Support - http://forums.BizHat.com

Free Web Hosting | Free Forum Hosting | FlashWebHost.com | Image Hosting | Photo Gallery | FreeMarriage.com

Powered by PhpBBweb.com, setup your forum now!